Thèmes

CULTURES MEDIATIQUES DE L’ENFANCE ET DE LA PETITE ENFANCE

L’enfance n’a pas toujours été perçue comme une phase distincte de la vie sociale et culturelle des individus. Sa définition actuelle est le résultat de croisements disciplinaires (en particulier entre la psychologie, l’anthropologie et la sociologie) et n’est évidemment pas sans lien avec la présence, plus ou moins importante dans la société, de produits spécifiquement destinés aux enfants, dont les médias sont les vecteurs à plus d’un titre. Le développement des médias de masse depuis le XIXe et surtout au XXe siècle, avec l’apparition, entre autres, d’une presse enfantine ou encore de programmes télévisés pour enfants, a participé à la reconnaissance de l’enfant comme « sujet à part entière» doté d’une agency et à celle de la période de l’enfance comme moment biographique particulier et essentiel. Plus encore, les médias font partie des instances de socialisation, dès l’enfance, et la place qu’ils tiennent dans l’intégration sociale des individus, à l’heure où les pratiques médiatiques (ludiques, culturelles, éducatives) évoluent, mérite d’être réévaluée. Les médias font circuler certaines représentations culturelles et sociales de l’enfance et sont, par là-même, une médiation entre les enfants et le monde.

Les jouets, figurines, livres, instruments de musique, décorations sont des indices de la présence d’un enfant, parfois même avant sa naissance, et des signes de la culture médiatique au sein de laquelle il va évoluer. De nouveaux médias occupent désormais une place privilégiée au sein de l’environnement familial tels les tablettes ou les jouets connectés, même si les inégalités socioéconomiques rappellent que ce phénomène n’est pas généralisé. Ils investissent peu à peu les milieux d’accueil (crèches, écoles, ludothèques, médiathèques, etc.) où l’enfant est amené à expérimenter de plus en plus tôt des objets médiatiques de plus en plus diversifiés. Le colloque sera précisément l’occasion de se pencher sur la ou les culture(s) médiatique(s) qui émerge(nt) des interactions entre jeunes enfants (0-7 ans) et médias. Les médias participent à la façon dont les enfants construisent leurs représentations du monde. Les objets qu’ils regardent ou manipulent, les usages qu’ils en font, les significations qu’ils leur attribuent et les relations signifiantes qu’ils tissent avec le monde à travers eux, participent à l’élaboration de leur culture médiatique.

Ce colloque s’articulera autour de trois questionnements complémentaires permettant de dessiner les cultures médiatiques de l’enfance et de la petite enfance.